18 Apr

CONTRE-INDICATIONS AUX MASSAGES BIEN-ETRE

Chacun associe aux massages leurs multiples vertus, comme l’amélioration du bien-être, de la santé, la diminution des tensions et du stress. Mais il est primordial de connaître ses contre-indications, car elles peuvent avoir des effets contraires, voire néfastes, et donc ces contre-indications sont à prendre au sérieux.

La pratique du massage bien-être a des effets à la fois physiques et énergétiques.
Avant tout massage, je fais le point avec vous sur votre santé actuelle et passée. Des blessures oubliées pourraient réapparaître (comme une entorse) si je ne suis pas prévenue en amont.
C’est pourquoi, je compte sur vous pour me signaler tout problème de santé au moment de la prise du rendez-vous ou au début de la séance. Ainsi, nous pouvons nous assurer que vous ne présentez pas de contre-indications majeures nécessitant l’autorisation d’un médecin. En cas de contre-indication mineure, je m’adapte à votre situation.

Les massages de relaxation et de bien-être étant donné leur visée non thérapeutique sont contre-indiqués dans les cas suivants :

  • Fièvre : en cas de fièvre, d’infection bactérienne ou virale (rhume, grippe et autres…).
  • Blessure ou maladie : de plaies ou de cicatrices récentes, d’infection cutanée (contagieuse ou pas), de fibrome ou tumeur, maux de dos aigus, maladies inflammatoires aiguës, blessures ligamentaires et musculaires, de nausée ou de douleur abdominale, il est fortement déconseillé de recevoir un massage bien-être. N’hésitez pas à demander un avis médical.
  • Troubles circulatoires (varice, thrombose,  phlébite, hématome) : pas de massage tonique en pression sur les jambes. De même, le massage aux pierres chaudes est à proscrire afin d’éviter tout inconfort et gonflement.
  • Troubles cardiaques : les massages trop toniques, les pierres chaudes ainsi que l’usage des huiles essentielles toniques sont fortement déconseillés. Je vous orienterai plutôt vers un massage relaxant. N’hésitez pas à demander un avis médical.
  • Fractures et blessures récentes, intervention chirurgicale récente : non non non ! Pas de massage bien-être. On est patient et on attend au moins trois mois.
  • Arthrite, ostéoporose : pas de massage profond.
  • Hémophilie, diabète, cancer, sida, épilepsie : uniquement avec l’accord officiel du médecin traitant. Lui seul pourra évaluer le bénéfice/risque d’un massage bien-être. Souvent, seul le massage des extrémités (mains et pieds) sera autorisé, sans huiles essentielles.
  • Grossesse : que vous choisissiez un massage à domicile ou ailleurs, interdiction formelle d’utiliser des huiles essentielles, interdiction formelle de masser avant la fin du premier trimestre de grossesse, interdiction de masser à 36 et 37 SA. Pas de massage non plus en cas de grossesse multiple ou à risque.
    Pour une grossesse standard qui peut bénéficier d’un massage de relaxation, on ne travaille pas la zone du sacrum, les chevilles et les malléoles ou la partie charnue sous le pouce de la main. Ces zones sont des points réflexes directement liés à l’utérus, pouvant déclencher le travail. Globalement, le massage d’une femme enceinte nécessite une prise en charge bien particulière, à laquelle j’ai été formée.
    En cas d’allaitement, il est également déconseillé d’utiliser des huiles essentielles.
  • Allergie à une ou plusieurs huiles essentielles : si vous êtes allergique ou que vous avez un doute, pas de souci. J’utilise des huiles parfumées avec des senteurs et non des huiles essentielles. Je peux également utiliser des huiles neutres comme la coco désodorisée mais bio.
    N’hésitez pas à me préciser si vous êtes épileptique, j’utiliserai de fait une huile neutre.

​En cas de doute, n’hésitez pas à demander un avis médical.

back top